Étiquette : conseils de sexe

Comment faire plaisir à une femme au lit

Published / by Le Chansonnier

comment faire plaisir

Rien ne vous excite plus, au lit, que de regarder votre femme monter au septième ciel ? Oui, mais le plaisir féminin, si différent du vôtre, vous déroute parfois. Découvrez les principes de base de l’orgasme féminin, depuis ses caractéristiques physiques jusqu’aux petits plus qui feront de vous un super amant !

Les organes du plaisir féminin

Commençons par le commencement : l’une des premières choses qui rendent le plaisir féminin si différent du vôtre est une simple question d’anatomie. Alors que, chez l’homme, le pénis est l’instrument du plaisir par excellence, la femme possède, elle, deux organes qui sont, chacun à sa façon, deux sources intenses de plaisir. D’autant plus que le plus petit des deux, le clitoris, n’a pas d’autre fonction dans la vie que de faire jouir sa propriétaire… Vous connaissez la règle qui veut que chaque organe ait un rôle bien précis dans l’économie du corps humain ? Eh bien, le seul but du clitoris, c’est de donner du plaisir. Des fonctions dont, généralement, il s’acquitte plutôt bien ! Bien à l’abri de son capuchon, qui ressemble au prépuce, le clitoris peut mesurer jusqu’à 11 centimètres. Comme le pénis, il se gonfle sous l’effet de l’excitation. Vous êtes donc en terrain connu… ne dites pas le contraire ! A ceci près que, particulièrement sensible, le clitoris aime les caresses circulaires, avec le doigt ou la langue, et non les pressions directes. Au début, n’hésitez pas à demander à votre femme de vous montrer comment la caresser pour lui donner un maximum de plaisir… sans oublier, pour autant, l’existence du vagin, et du point G. Si l’existence de ce bouton magique, qui se situerait sur la face antérieure du vagin, à proximité de l’urètre, et aurait la propriété de se gonfler sous l’afflux de l’excitation, est très discutée, il n’en demeure pas moins que le vagin est l’autre organe fondamental du plaisir chez la femme. Et vous, que savez-vous sur le point G de votre compagne ? Pourquoi ne pas essayer de découvrir ensemble où il se situe ?

Les autres zones érogènes

Mais la sensibilité sexuelle de la femme ne s’arrête pas à son vagin ni à son clitoris. Bien au contraire, sur son corps, les zones érogènes sont multiples, à tel point qu’il vous arrive d’y perdre votre latin. Pourtant, apprendre à toutes les reconnaître et surtout à les caresser est l’une des meilleures garanties du plaisir que vous pourrez donner à votre compagne. Nous vous conseillons vivement, donc, de suivre le guide ! Car, si chaque femme est singulière, si chacune d’elle a des zones érogènes qui lui sont propres, certaines sont presque universelles, comme les zones du corps situées autour des orifices naturels : les petites lèvres, le périnée, l’entrée du vagin, mais aussi les oreilles et la bouche. La stimulation de ces zones peut ainsi se révéler très agréable pour la femme, mais peut-être pas au point de celle des seins et des mamelons, qui sont particulièrement sensibles. En chatouillant, léchant et mordillant les tétons de votre femme, vous pouvez, au mieux, l’amener à l’orgasme, au pire, la rendre folle de désir pour la suite des événements. L’un ou l’autre, vous êtes sûr de ne pas manquer votre cible, à condition, là encore, de vous y prendre avec un minimum de délicatesse : comme toutes les zones sensibles, les mamelons le sont parfois à outrance, si bien que des pressions trop insistantes ou prolongées peuvent, à la longue, provoquer l’effet contraire de celui recherché. Enfin, dans votre carte du Tendre, n’oubliez pas le cou, la nuque, les aisselles, et même les pieds. La peau, particulièrement sensible en ces endroits, est constituée de milliers de petites terminaisons nerveuses qui sont les meilleures alliées du plaisir de votre compagne.

L’importance des préliminaires

L’échange de caresses avant la pénétration est primordial, non seulement pour préparer la femme à l’orgasme en faisant monter son plaisir, mais aussi pour la complicité sexuelle du couple, qui trouve là un moment privilégié pour s’exprimer, se développer et s’enrichir. C’est le moment d’explorer le corps de votre partenaire, d’essayer d’éveiller en elle les sensations les plus agréables, qui la conduiront lentement à l’orgasme. Tendresse et sensualité sont les deux mots d’ordre de l’entreprise, sachant que plus vous consacrerez de temps et de savoir-faire à votre partenaire, plus vous pourrez vous flatter de l’emmener jusqu’au septième ciel. En faisant monter l’excitation, les préliminaires préparent votre compagne à ce qui va suivre, donc, généralement, à la pénétration. Le vagin se lubrifie et se détend, prêt à accueillir le sexe de l’homme. Il est donc très important de bien doser les caresses pour faire grimper la température ! Commencez par effleurer votre compagne de vos lèvres sur l’ensemble de son corps, en vous rapprochant progressivement des zones érogènes. Le cunnilingus, qui consiste à caresser le clitoris, les grandes lèvres et les petites lèvres de votre langue, est réputé pour éveiller un maximum de sensations, pouvant aller rapidement jusqu’à l’orgasme. Les rapports oraux sont aussi un excellent moyen d’amener votre femme à être pénétrée, ce que vous faites sans cesser de stimuler son clitoris avec vos doigts. Ensemble, trouvez le bon rythme pour faire jouir votre compagne tous les coups !

Quelle position choisir ?

Question position, vous savez, vous, ce que vous aimez. Mais comment être certain de faire plaisir à votre femme lorsqu’est venu le moment de la pénétration, et donc du choix d’une position particulière pendant le va-et-vient de votre pénis dans son vagin ? Pourquoi ne pas lui laisser l’initiative ou, du moins, lui demander de quoi elle a envie ? Vous serez surpris d’apprendre que la grande préférée de nombreuses femmes, contre toute attente, c’est la levrette… une position qui arrive aussi, généralement, en tête de liste chez les hommes. Profitez de ce que les grands esprits se rencontrent pour donner un maximum de plaisir à votre femme. Dans la position dite de la levrette, en effet, le pénis stimule une zone du vagin particulièrement sensible. Une position qui permet également une pénétration profonde et dont le côté un peu bestial peut se révéler particulièrement excitant… oui, même pour les femmes ! Le missionnaire également remporte un certain succès dans les sondages, surtout si vous êtes tous les deux d’humeur romantique. Bien que la plus classique qui soit, cette position permet aux deux partenaires d’être vraiment peau contre peau et de se regarder dans les yeux pendant l’acte, voire de s’embrasser passionnément. Ne soyez pas avare de baisers, d’irremplaçables sources de jouissance pour votre moitié, et le signe de votre amour pour elle ! Enfin si les femmes apprécient aussi jouer les amazones en chevauchant leur partenaire, ce n’est pas seulement parce qu’elles aiment bien, à l’occasion, mener le jeu, mais aussi parce qu’elles en profitent pour mieux contrôlent leurs sensations, et donc leur plaisir. Cette position vous permet également d’en profiter pour stimuler le clitoris ou les seins… l’occasion de ne bouder ni son plaisir, ni le vôtre ! Vous n’êtes pas satisfait de ce texte? Dans ce cas, je vous invite à en lire un peu plus sur le sujet ici.