Catégorie : Articles

Échangisme: Ma copine veut devenir libertine

Published / by Le Chansonnier
echangisme

Se lancer ou pas dans le libertinage ?

L’échangisme au sein d’un couple peut être un bon moyen de relancer le désir s’il n’est plus là, ou tout simplement de vivre de nouvelles expériences en partageant un moment intime avec d’autres personnes. En France, nombreux sont ceux qui se laissent tenter par le frisson du libertinage. Témoignage de Paul, 27 ans, dont la copine a très envie de passer le cap de l’échangisme.

Faire une rencontre libertine en couple

Paul est ingénieur à Nice et sa copine Sarah préparatrice en pharmacie. Tous deux ont 27 ans et sont ensemble depuis 5 ans. Dernièrement, elle lui a fait une déclaration assez inattendue : « Nous étions dans le canapé, en train de regarder une série un soir après une longue journée de travail, quand Sarah m’a soudain avoué vouloir se lancer dans le libertinage. Tout d’abord, je dois reconnaître que cela m’a quelque peu estomaqué. J’ai eu l’impression de ne pas lui suffire, qu’il lui fallait aller ailleurs pour trouver son bonheur et prendre son pied. Ça m’a franchement refroidi. J’ai commencé à grogner, à répliquer que si elle voulait autre chose, elle n’avait qu’à aller le chercher, bref des mots d’homme blessé dans sa virilité ! On ne peut pas dire que j’en sois très fier avec le recul… Néanmoins, elle m’a tout de suite arrêté pour me dire que cela n’avait rien à voir avec moi et qu’au contraire, son fantasme incluait ma participation. En fait, elle voulait me voir faire l’amour à une autre femme, et que je l’admire en train de faire la même chose avec un autre homme. »Passée la surprise de la révélation, Paul a commencé à réfléchir sérieusement à la question du libertinage. « C’est vrai que l’imaginer en train de faire l’amour à un autre homme a quelque chose d’extrêmement excitant… Cela réveille en moi une forme de jalousie, mais aussi un immense désir, ce qui me donne clairement envie de dire oui. » Sarah a déjà expérimenté le libertinage lors de ses relations passées, aussi il s’agit pour elle d’une pratique particulièrement excitante qu’elle aimerait beaucoup partager avec Paul. Selon elle, les rencontres chaudes ont un effet aphrodisiaque sur les couples qui sont ensemble depuis quelques années, et cela aurait le pouvoir de pimenter la vie sexuelle parfois morose de personnes qui se connaissent un peu trop bien et ne cherchent plus à innover.

Passer à l’acte ou se contenter de fantasmer ?

Pour Paul, si l’idée de mater sa copine en train de baiser à côté de lui a en effet un côté hyper excitant, le passage à l’acte reste problématique. « J’ai peur de sombrer dans la jalousie maladive, de ne pas m’en remettre. Je ne veux surtout pas que cela casse quoi que ce soit dans notre couple. » Sarah, quant à elle, essaie tant bien que mal de le rassurer sur ces points. « Pour l’avoir déjà expérimenté par le passé, je sais que le libertinage, s’il est fait correctement, ne peut qu’avoir de bons côtés. Après, je n’ai absolument pas envie de forcer Paul, mais il ne sait vraiment pas ce qu’il rate ! Néanmoins, je suis sûre que je parviendrai à le convaincre un jour ! ». Le libertinage est en effet l’une des pratiques les plus populaires chez les couples. Il permet de se découvrir l’un l’autre sous un angle inattendu, de sorte que la relation bénéficie grandement de cette expérience. Les couples qui se décident à passer à l’acte se déclarent souvent très heureux d’avoir sauté le pas et de s’être lancés dans l’aventure. Pour eux, le libertinage s’est révélé être une pratique très bénéfique pour leur couple, c’est pourquoi Sarah reste convaincue que Paul adorerait ça. Pour le persuader, elle n’hésite pas à inventer des scénarios dans lesquels elle se met en scène en train de vivre de très bons moments avec un autre homme, tandis que Paul se fait plaisir de son côté avec la femme de ce dernier. Inutile de dire que, peu à peu, Paul se laisse prendre au jeu et se met lui aussi à imaginer de sympathiques scénarios du même type… Autant dire que, d’ici peu, le jeune couple va sans doute concrétiser ce fantasme !

Lire les avis avant de s’inscrire sur un site de rencontre sexuelle

Published / by Le Chansonnier

S’inscrire sur un site de rencontre sexuelle semble facile à première vue, alors, une fois qu’on a choisi ce moyen pour faire des rencontres, on fonce tête baissée sur le premier site affiché par une recherche Google sans prendre la peine de faire des comparaisons, de trouver plus d’informations ou de trouver des avis sur les sites de rencontre sexuelle. Pourtant, il existe de nombreux forum et site Web spécialisé dans le classement, l’expression d’avis et l’analyse des différents sites de rencontre, que cela soit pour Fribourg ou pour toute autre région. Prendre en compte les avis des autres utilisateurs est pourtant nécessaire si vous voulez éviter bien des tracas. En prenant la peine de faire ces petites recherches d’opinion, vous éviterez de perdre votre temps et votre argent sur des sites insatisfaisants ou des sites qui sont purement et simplement des arnaques. Mais comme il existe un très grand nombre de sites de renseignement, comment faire le tri ? Et, à partir de ces renseignements, comment choisir finalement ?

site_de_rencontre_inscription

s’inscrire sur un site de rencontre sexuelle

Des avis, mais pas des publicités !

Bien évidemment, un site, quel qu’il soit, ne dira jamais qu’il est là pour vous tromper et vous faire perdre ainsi votre temps et votre argent. Au contraire, ils mettront en avant plein de points forts, réels ou pas, qui seraient susceptibles d’attirer des internautes sur leur site. Ils vont assurer, sans aucun doute, qu’ils sont sûrs, fiables et dignes de confiance. Pourtant, tout le monde sait bien que personne n’est à l’abri des escroqueries et des arnaques, et c’est encore plus vrai en ce qui concerne les sites de rencontre sexuelle. Bien sûr, il se pourrait aussi que le site soit tout à fait sûr et sans arnaque, mais le problème se trouve dans le fait que le site n’est pas aussi efficace qu’il prétend l’être et que vous attendez vraiment longtemps avant de faire une rencontre. Or, le but quand on a recours à ses sites, c’est bien de trouver un partenaire dans un laps de temps assez court. C’est pourquoi il faut prendre la peine de s’enquérir des avis de ceux qui ont déjà essayé ses sites avant vous. Leurs avis et leurs opinions résulteront d’expériences vécues, donc très utiles pour avoir une vision réelle sans fioriture des sites pour adulte. En ce qui concerne les sites où consulter les avis, bien évidemment, ne pas prendre en compte ceux qui sont publiés sur le site même. Pourquoi ? Parce que même s’ils sont tout à fait objectifs, ce ne sont qu’une toute petite poignée sélectionnée par les modérateurs du site pour faire de la publicité. Éviter également les sites sponsorisés qui feront bien évidemment l’éloge de ceux qui les paient. Donc finalement, où se renseigner ? Les forums libres sont sans doute ceux qui offriront les avis les plus objectifs.

Reconnaître un bon site de rencontre grâce aux avis des internautes

Il y aura deux types de personnes qui témoigneront de leurs expériences sur les sites pour adulte. Il y aura ceux qui sont amplement satisfaits du site qu’ils ont choisi ; et il y aura ceux qui sont mécontents du site parce qu’ils y ont fait une mauvaise expérience. Ce sont les mécontents qui seront les plus explicites et ils chercheront invariablement l’appui des uns et des autres. Donc, quand on lira ces opinions, il faudra être ouvert et particulièrement malin. Il faut prendre en compte plusieurs avis et pas seulement un topique bien précis qui parlent d’un problème bien précis sur un site, parce que finalement, le problème peut être mineur ou peut ne concerner qu’une petite niche de personne ou encore a peut-être déjà été réglé par le site entre temps. Pour les avis positifs, il faut prendre en compte ceux qui sont les plus détaillés, mais pas ceux qui annoncent une opinion globale et vague en une ou deux phrases. Ils sont plus longs à lire, mais offrent plus d’informations. Les bons avis se reconnaissent de par le nombre de détails inclus dans le texte de l’internaute. Bien sûr, ne soyez pas timide ! Après tout, vous vous apprêtez à vous inscrire sur un site de rencontre pour adulte. N’hésitez pas à répondre aux avis des internautes, posez-leur des questions sur n’importe quel point sur lequel vous avez un doute. Les réponses obtenues vous aideront sûrement dans votre choix.Quand finalement, vous serez décidé à vous inscrire sur un site précis, n’oubliez pas les avis et les informations que vous avez accumulées pendant votre petite enquête. Aucun site n’est parfait et ne pourra garantir à 100 % votre satisfaction. Ils affirmeront le contraire, mais souvenez-vous que c’est le facteur humain qui est la clé de ces sites de rencontre sexuelle et un profil sur le site est parfois loin de ressembler à son propriétaire. Tous les avis que vous lirez peuvent être utiles, ils serviront de guide pour votre propre expérience et vous aideront à faire attention aux détails qui pourraient vous causer des problèmes. La plupart du temps, les meilleurs sites de rencontre sexuelle sont les plus connues et ceux qui font des publicités sur les chaînes télévisées spécialisées. Mais encore une fois, aucun de ses sites n’est parfait et prendre en compte les avis des autres est toujours nécessaire. Et pour être sûr d’être satisfait de votre choix et pour garantir un résultat rapide et satisfaisant, il est conseillé de s’inscrire sur 2 ou 3 sites. Mais évitez tout de même de dépasser ce nombre parce que vous vous trouverez rapidement submerger et vous ne pourrez plus distinguer les ennuis qui pendent à votre nez.

Qui doit dominer dans une relation de couple ?

Published / by Le Chansonnier

domination dans couple

Dans une relation de couple, comme dans tous les rapports humains, on retrouve souvent un dominant et un dominé. L’époque est loin où les hommes dominaient nécessairement leurs épouses, exerçant leur autorité sur elles… celui qui domine à présent est souvent celui qui a le plus de caractère et de confiance en soi. Mais toute relation de couple repose-t-elle nécessairement sur ce type de modèle ? Le secret du bonheur, n’est-ce pas justement de vivre dans l’harmonie d’un rapport équilibré ?

Comment savoir qui est dominant et qui est dominé dans un couple ?

Dans certains couples, comme dans la relation du maître et de l’esclave, on sait tout de suite qui est le dominant et qui est le dominé. Domine celui qui prend le plus de décisions, qui ouvre le plus souvent la bouche, et qui influence l’autre dans ses choix de vie. On peut aussi distinguer le dominant du dominé en se basant sur les « plus » et les « moins ». Le dominé est, ainsi, celui qui fait le plus d’efforts, le plus de corvées dans la maison, qui prend le moins de décisions… Dans les cas vraiment extrêmes, le dominant se repère aussi facilement que le nez au milieu de la figure ! Le dominé, qui est généralement timide et effacé, passe presque inaperçu. Il est celui qui dit le plus souvent « oui » ou « d’accord » et qui file doux. Dans les couples équilibrés, pourtant, il arrive souvent que l’un domine sur l’autre dans un domaine plutôt qu’un autre, et réciproquement. Pourtant, la relation entre dominant et dominé au sein d’un couple ne s’établit pas seulement en fonction du caractère de chacun. Elle a, très souvent, une source affective, s’exprimant dans le décalage entre deux partenaires dont l’un est beaucoup plus en demande d’affection que l’autre. C’est ce qu’on appelle la dépendance affective, qui peut aller jusqu’à la négation totale de soi-même au profit de son partenaire.

Dominant, dominé et dépendance affective

Le premier signe d’une dépendance affective de vous à votre partenaire est que c’est toujours vous qui êtes en attente de lui, et non le contraire. Vous passez vos journées à attendre qu’il vous appelle, vous avez hâte qu’il rentre du travail le soir ; sans lui, la vie ne vaut pas la peine d’être vécue. Sans lui, vous vous sentez incomplet, inachevé, voire irréel, tandis que votre partenaire, lui, vit normalement, a une existence épanouie même en dehors de vous, un cercle d’amis, une profession dans laquelle il s’épanouit, des projets dans lesquels vous n’entrez pas forcément… ce qui ne le rend pas malheureux pour autant. Rien à voir avec vous, donc, qui n’arrivez plus du tout à contrôler vos sentiments à son égard. Pour votre partenaire, vous êtes prêt à tous sacrifier, vos amis, votre famille, votre travail, vos passions. Vous vous conformez spontanément à tout ce qu’il attend de vous, même s’ils s’agit de choses qui, en réalité, vous déplaisent. Ou plutôt, auraient déplu à votre ancien vous… vous savez, cette personne que vous étiez autrefois, avant de vous enfermer dans cette histoire d’amour ? Mais d’ailleurs, peut-on vraiment parler d’amour dans de telles conditions ?

Qui domine vraiment dans une relation de couple ?

Pourtant, les choses sont-elles si simples qu’elles en ont l’air ? Et si, contrairement aux apparences, le véritable dominé dans votre couple, c’était… le dominant ? Réfléchissez bien. N’est-ce pas vous qui vous accrochez de toutes vos forces à l’autre, avec vos récriminations constantes, vos reproches, vos menaces même ? « Si tu me quittes, je me suicide ». Finalement, vous ne subissez pas la domination de votre partenaire comme une fatalité. Pour vous, c’est lui qui doit dominer votre relation de couple, que vous êtes incapable de concevoir autrement. Sans l’autre, sans son emprise sur vous, vous sentiriez complètement perdu ! Et en raison de cette dépendance affective qui mine votre relation, c’est vous qui empêchez votre partenaire de partir et, dans ce sens, qui le dominez. C’est vous qui lui imposez votre rythme, vos exigences, qui exercez sur lui votre pression affective. On considère souvent le « dominant » d’une relation de couple comme le « méchant » de l’histoire, mais l’est-il vraiment à tous les coups ? Ce n’est pas toujours si facile qu’on pense d’être dominant dans une relation. Souvent, le partenaire dominant se sent coupable de cette domination qu’il exerce, finalement, malgré lui. Il s’en veut de faire souffrir le dominé, de n’être pas à la hauteur de sa passion, de le décevoir dans son amour ; en un mot, de ne pas le rendre heureux. Et puis, toujours prendre les décisions, c’est fatiguant, à la fin ! Si, dans votre relation de couple, vous êtes celui qui domine, il vous est certainement déjà arrivé d’avoir envie d’être pris en charge, vous aussi, de la même façon que vous prenez en charge votre conjoint.

Rééquilibrer les rôles dans le couple

Dans un tel cas de figure, il est essentiel de rééquilibrer les rôles au sein du couple, afin de sortir de cette relation dominant/dominé à double tranchant qui, à long terme, finira par vous détruire tous les deux. Pour cela, le dépendant doit essayer de se sortir de ce désir de fusion qui engloutit le couple. Il doit se convaincre qu’affirmer sa personnalité ne signifie pas obligatoirement perdre l’autre. Et que dans le cas contraire, une rupture n’est pas la fin du monde, mais simplement la preuve que la relation, pour finir, était trop bancale pour pouvoir continuer. D’ailleurs, si la rupture est inévitable, ne l’affronterez-vous pas mieux si vous vous êtes d’abord reconstruit en tant que personne à part entière ? Une solution peut être de mettre un peu de distance entre vous et votre conjoint, afin de prendre le temps de vous retrouver en vous soustrayant à son influence, volontaire ou non. Il est également important que vous repreniez des activités, sportives ou artistiques par exemple, que vous changiez de travail pour un emploi mieux adapté à votre profil, bref, que vous cultiviez d’autres sources de satisfaction et d’estime de soi que le rapport de couple. Dites-vous que ce travail sur vous-même est la meilleure chance que vous vous donnez d’être apprécié à votre juste valeur par votre partenaire. Quant au dominant, il doit s’efforcer de déculpabiliser et de dialoguer le plus possible avec son partenaire, l’encourageant à poursuivre des activités personnelles, à se faire plaisir en dehors du couple, à mieux définir ses véritables besoins et attentes.
Au lieu de vous demander qui doit dominer dans une relation de couple, demandez-vous plutôt ce qui doit dominer dans une relation amoureuse… c’est-à-dire l’harmonie entre deux personnes ayant chacune une personnalité bien précise, des forces et des faiblesses dont le couple, pour être équilibré, doit profiter à parts égales !